S'abonner : Articles | Commentaires

L’augmentation des investissements publicitaires sur mobile se fait au détriment du web « classique »

O Comment
L’augmentation des investissements publicitaires sur mobile se fait au détriment du web « classique »

Cet article L’augmentation des investissements publicitaires sur mobile se fait au détriment du web « classique » est apparu en premier sur Monetilab : Info, analyse et conseil en monétisation – Boostez les revenus de votre site par .

L’accroissement des investissements publicitaires sur mobile produirait un phénomène de cannibalisation des budgets publicitaires sur Internet destiné aux internautes naviguant avec un ordinateur.

Les investissements publicitaires web « classique »  en hausse jusqu’en 2014

Une étude réalisée par eMarketer prévoit que les montants investis par les annonceurs dans les « desktop ads » (comprenez : les formats publicitaires pour le web « classique » pour les internautes avec un ordinateur de salon) devraient continuer d’augmenter aux Etats-Unis jusqu’en 2014 pour atteindre plus de 35.4 milliards de dollars (contre 32.4 milliards en 2012).

A partir de cette date, les budgets alloués au web « classique » commenceraient petit à petit à diminuer pour atteindre 32.5 milliards de dollars en 2017. Soit à peine un peu plus que les montants investis en 2012.

Les budgets web « classiques » cannibalisé par les investissements publicitaires sur mobile

A quoi serait dû cette baisse alors que le secteur de la publicité en ligne est en très forte croissance depuis des années et qu’Internet fait désormais parti du quotidien de centaines de millions d’américains ?

C’est vers les terminaux mobiles (smartphone et tablettes) qu’il faut regarder. Les usages changent. Les ventes de PC sont en baisse alors que celles de smartphones et tablettes sont en hausse. Et on annonce plus de mobinautes que d’internautes d’ici quelques années.

Du coup, l’expansion des investissements publicitaires sur mobile aux dépens des budgets précédemment alloués au web « classique » et aux internautes naviguant avec un ordinateur. Alors que plus de 4.3 milliards de dollars ont été investis en 2012 aux Etats-Unis dans la publicité sur mobile, ce montant devrait atteindre 11.7 milliards en 2014. Et même 27.9 milliards en 2017.

Soit « à peine » 4 milliards et demi de moins que les investissements publicitaires web « classique » prévus !

Prévoir l’évolution des usages dans sa stratégie de monétisation

Même si cette étude concerne uniquement les Etats-Unis et que le marché publicitaire du mobile en France est plus limité même s’il est en forte croissance, elle montre l’importance d’anticiper les tendances et les grands enjeux du secteur à venir. Afin de pouvoir adapter sa stratégie de monétisation et sa stratégie publicitaire.

Car le secteur du mobile va prendre une place de plus en plus importante dans les usages des utilisateurs. Mais aussi dans le marché de la publicité en ligne. Les annonceurs y investissent de plus en plus. Et on vient de le voir, ils le feront bientôt au détriment des investissements « web » classique.

Du coup, il est plus que jamais crucial aujourd’hui de préparer ou de développer sa présence sur mobile et d’optimiser sa stratégie publicitaire afin d’anticiper ce basculement des annonceurs vers le mobile et ne pas être pris de court par cette tendance.

Cet article L’augmentation des investissements publicitaires sur mobile se fait au détriment du web « classique » est apparu en premier sur Monetilab : Info, analyse et conseil en monétisation – Boostez les revenus de votre site par .

Articles similaires :

email
Option Web : plus de 500% de rendement grâce à l’Option Builder sur Option Web
OptionWeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>